1 août 2009

Dessert (2)

J'avais acheté des pommes, et puis je les ai laissées se morfondre dans mon placard. Comme elles commençaient à se ratatiner un peu, je les ai mises au frigo. L'une d'elle a fait un gros bisou au fond du frigo, vous savez, là où ça gèle un peu... J'ai fini par me décider à les passer à la casserole. Une sorte de compote. Découpées en petits morceaux, une gousse de vanille, un fond d'eau, à feu doux. Personnellement j'ai tendance à préférer les fruits frais à la compote, c'est donc plus souvent Samuel qui en prend pour son dessert. Mais en l'occurrence, de celle-là, il n'en prenait pas. Hier soir donc, je lui propose un dessert :
- Une compote, de la glace à la vanille, un abricot ?
- On a de la glace à l'abricot ? (mine ravie)
- Non, on a oublié de racheter de la glace pour compléter la vanille. Là j'avais dit "un abricot".
- Ah... (mine déçue). Tu vas prendre quoi, toi ?
- De la compote de pommes.
- Laquelle ?
- Celle qui est dans un pot avec écrit "Barilla" dessus.
- Ah tiens j'y pensais plus à celle-là, comme quoi l'emballage ça fait beaucoup.
Je luis sors une compote pomme-châtaigne, mais il voudrait d'abord goûter la mienne. Elle manque un peu de sucre à son goût, mais les morceaux bien cuits, légèrement caramélisés, lui donnent de l'inspiration. Il se lève, et sort la glace à la vanille pour l'associer à la compote : il a résolu le problème du sucre, et trouve son dessert délicieux.

Aucun commentaire: