28 octobre 2009

Samuel qui joue

Quoi de plus exaspérant qu'un "pff! mec" vous racontant ses exploits à Doom en réseau face à quelqu'un dont l'ordinateur est un peu vieux ? Ce même mec vous racontant ses exploits à VRallye ou ses manœuvres en voiture. Mais Samuel n'est pas de ce genre-là. Je veux dire, il a bien joué à Doom lui aussi, et il joue à des jeux de voiture, mais il ne passe pas la journée du lendemain à expliquer comme il est bon à ce jeu. J'ai un mari formidable. Même, je suis (pour l'instant encore) souvent dans la même pièce que lui quand il joue, et je trouve ça drôle. Il me montre la belle voiture qu'il a gagnée (il voudrait bien la même en vrai, mais pour le prix, s'il n'y a pas la place de mettre un siège de bébé à 'arrière, je vote non), ou bien il commente sa stratégie à Total War, c'est piquant. Par exemple
"Tiens j'ai envie d'attaquer la France, juste pour rire. Je suis sûr que je peux y arriver.
_ Tu peux arriver à quoi, à attaquer la France, ou à en rire ?
_ Attaquer la France, que ça me fasse rire et que je gagne."

Et plus tard :
"Je commence à avoir un trop grand territoire pour déplacer mon armée d'un bout à l'autre.
_ Du coup t'en laisses traîner un petit peu partout ?
_ J'ai plusieurs armées. C'est vrai que ça ressemble un peu à laisser traîner ses affaires. Sauf que moi mes affaires qui traînent elles sont rangées dans des villes stratégiques.
_ Oh, on peut laisser traîner ses affaires dans des endroits stratégiques aussi."

2 commentaires:

Dadou a dit…

Y aurait-il un message subliminal dans la dernière réplique ??? (moi j'dis ça... j'dis rien)

Agnès a dit…

Pas si subliminal que ça. Un de nous deux est organisé et reproche à l'autre de laisser du bazar... Ce n'est pas moi qui suis organisée, alors il faut bien que je me défende.